Un linguiste à Vanikoro

line
 

 

L'aventure Vanikoro

Le tour du monde du Capitaine de La Pérouse

Jean-François Galaup de La Pérouse (ou Lapérouse) fut l'un des grands navigateurs français du XVIIIème siècle. Stimulé par les découvertes de l'anglais James Cook, le roi Louis XVI en personne demanda à ce jeune capitaine de vaisseau d'organiser une vaste expédition aux antipodes. De 1785 à 1788, à bord des deux frégates La Boussole et L'Astrolabe, se déroula ainsi une des grandes circumnavigations du Siècle des Lumières, tout autour de ce vaste Océan Pacifique encore si mal connu: Laperouse-timbreaprès avoir franchi le Cap Horn, les deux navires abordèrent successivement le Chili, l'île de Pâques, Hawaii, l'Alaska, la Californie, puis la côte orientale de l'Asie — Macao, le Japon, la Corée, le Kamtchatka. Après avoir ainsi longé les deux masses continentales de l'Amérique et de l'Asie, ses dernières pérégrinations s'intéressèrent davantage aux îles même du Pacifique.
  Ses dernières escales connues furent les îles Samoa, puis Botany Bay (auj. Sydney) et la Nouvelle Calédonie. Et puis on perd toute trace de Lapérouse et de ses 220 hommes d'équipage. On restera sans nouvelles d'eux durant une bonne quarantaine d'années. Ce n'est qu'en 1827 qu'un marin irlandais, Peter Dillon, comprendra que les deux navires ont fait naufrage dans une petite île au cœur de la Mélanésie, Vanikoro.

Quelques liens

Vie de Lapérouse
Lapérouse le navigateur
Site Lapérouse d'Albi
Le mystère Lapérouse (site de l'IRD)
Les documentaires de Thalassa en VOD
Le récit de Jules Verne: chap.XIX de Vingt-mille lieues sous les mers